Notre regard

Depuis 2015, L’œil du loup intervient auprès de différents publics pour promouvoir le bien-être et prévenir les violences et les discriminations. En s’appuyant sur des méthodes d’éducation populaire, L’œil du loup travaille sur les représentations et les stéréotypes, desquels découlent les inégalités, les discriminations et les violences. Nous animons ainsi des ateliers auprès de différents publics (enfants, jeunes, adultes) et des formations professionnelles dans différents secteurs dont celui de l’éducation, de l’animation, de la petite enfance, du sport et de la culture.

Nous avons développé une expertise dans la prévention des violences sexistes et sexuelles, au moyen d’une pédagogie active développant l’esprit critique et l’empowerment. Notre approche sensible et interactive facilite les prises de conscience nécessaires au travail de déconstruction des préjugés qui influencent nos relations et nos comportements.

Dès l’origine du projet, nous avons eu la conviction, appuyée par des données scientifiques probantes, que le développement des Compétences Psychosociales (CPS) est un outil fondamental dans le bien-être des personnes. L’œil du loup a donc développé une pédagogie qui met en lien le développement des CPS avec la prévention des violences, dans le but d’améliorer de manière globale la relation à soi et la relation à l’autre.

Les Compétences Psychosociales sont un ensemble de compétences cognitives, émotionnelles et sociales qui permettent de créer et d’entretenir un état de bien être psychique et des relations positives avec les autres et son environnement. C’est pourquoi nos activités utilisent de manière transversale ou spécifique le développement des CPS comme levier de réduction des violences.