Consentement

Comprendre les enjeux et s’outiller pour une éducation au consentement à l’école

Depuis sept ans, nous menons de nombreuses interventions de promotion de l’égalité de genre et d’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle auprès de différents publics, dans lesquelles la question du consentement tient une place majeure. Ces interventions nous montrent à quel point filles et garçons montrent une vision très stéréotypée de leurs rôles et places dans la société, de leurs relations et de la sexualité. De ces croyances découlent souvent une banalisation de comportements violents et amènent certains garçons à « insister » et forcer une relation sans même se rendre compte de son caractère abusif (à quel moment peut-on parler de viol ?), et certaines filles à céder sans réussir à exprimer la réalité de leur désir.

Nous proposons une journée de formation découpée en deux parties. La matinée est destinée à prendre conscience du phénomène et des enjeux relatifs aux violences sexistes et sexuelles. L’après-midi est axée sur la recherche de solutions avec des exercices en sous-groupe basés sur des cas pratiques issus de situations observées sur le terrain.

PUBLICS
Professionnel·les de l’éducation

OBJECTIFS

  • Comprendre les normes de genre et leur impact sur les violences sexistes et sexuelles
  • Identifier ses propres représentations
  • Créer une culture commune du respect et du consentement
  • Identifier les CPS comme levier de prévention des violences

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

  • Apports théoriques : éclairages psychosociologiques, pédagogiques, éducatifs, réglementaires
  • Approche interactive, adaptée aux situations rencontrées par les participant·es
  • Études de cas, mises en situations, travaux en sous-groupes

CONTENU
Violences et sexisme ordinaire : comment les identifier ? Quel intérêt de se positionner ?

  • Socialisation différenciée, CPS et développement de l’enfant
  • Spécificités de l’adolescence : pressions sociales liées au genre et à la sexualité
  • Rapports de domination et masculinité toxique

Agir concrètement : les CPS comme levier de prévention

  • Éducation au consentement dès le plus jeune âge : posture et outils
  • Sortir de l’approche punitive : la sanction comme outil de transformation
  • Développer esprit critique et empathie auprès de ses publics : sensibilisation aux facteurs de développement de l’autonomie et du bien-être

INTERVENANTES
Johanne RANSON, conseillère conjugale et familiale
Lucile VINCENT, animatrice de prévention et formatrice

Nous contacter pour organiser une formation